Le Session 2 avait trois présentations.

2015-12-16 10.44.13La première présentation a été faite par Pr Bruno Meessen et balisait le chemin parcouru la CoP PSS depuis la Conférence de Dakar sur les 25  ans du district sanitaire en Afrique sub-saharienne. Elle s’intitulait: “Rebooting health district in Africa: follow-up of the Dakar Conference”. Il rappele les messages clés de la Conférence de Dakar qui avait réuni 170 participants de 20 délégations durant trois jours (du 21-23 octobre 2013). Il  présente par la suite les 12 priorités d’action à mettre en oeuvre pour rendre les districts de santé performants. L’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TICs) est l’une des priorités. L’atelier de Cotonou s’inscrit donc dans le cadre du suivi des recommandations de la Condérence de Dakar.

Pour accéder à la presentation, cliquez sur le lien ci-dessous:

Session 2 Rebooting district district_From Dakar to Cotonou_Bruno Meessen

2015-12-16 09.41.46La deuxième présentation faite par Jean Servais de l’UNICEF-WCARO a porté sur le suivi des recommandations de la Conférence de Dakar par l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS). Il passe en revue les 12 priorités d’action issues de la Conférence de Dakar et les activités et les actions que l’OOAS a entreprises pour leur mise en oeuvre. On peut noter par exemple que l’OOAS a appuyé la mise en oeuvre des enquêtes MICS et EDS et des enquêtes sur les determinants sociaux de la santé pour permette d’arrimer le fonctionnement des districts aux changements épidémiologiques et démographiques.

Pour accéder à la présentation, cliquez sur le lien ci-dessous:

Session 2 Operationalisation 12 points_action Dakar_Jean Servais

2015-12-16 11.37.04Basile Keugoung a fait la troisième présentation dont le titre est “Health System strengthening : a conceptual framework“. Il rappelled que le renforcement des systèmes de santé est à l’agenda de la majorité des organisations, des Initiatives Globales de Santé, des Fondations et même dans les Plans nationaux de développement sanitaire. Il fait le constat qu’en dépit de cet engagement (réel ou théorique), les systèmes de santé demeurent faibles en Afrique sub-saharienne. Il propose alors un cadre d’analyse de mise en oeuvre des interventions de renforcement effectif des systèmes de santé.

Pour accéder à la presentation, cliquez sur le lien ci-dessous:

Session 2 Health system strengthening_Conceptual framework_Basile Keugoung

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please fill in the below *