Billet # 1 : Les Comités de santé en Afrique : Parlons-en !

Par Elsbet Lodenstein, KIT Amsterdam

(Edité avec la participation de Olivier Cœur de Roy, Web Editor)

LogosDonors(2) L’Institut Royal des Tropiques (KIT en néerlandais pour Koninklijk Instituut voor de Tropen) et ses partenaires invitent les membres de la Communauté de Pratique (CdP) Prestation des Services de Santé (PSS) à se pencher sur la problématique des Comités de Santé (COSA) et à proposer des sujets de billet de blog* sur cette thématique. Ce premier billet présente le contexte de cette invitation ainsi que les différents thèmes de discussions qui pourront être développés.

Le contexte

Depuis décembre 2013, KIT mène une étude commissionnée par Unicef Afrique de l’Ouest (UNICEF-AO) et financée par le Fonds français Muskoka. L’étude porte sur le rôle d’interface (actuel et potentiel) des COSA entre la population, et les prestataires ou les décideurs dans le secteur de la santé, et dans la représentation des voix de la population au Bénin, en RDC et en Guinée. La participation communautaire reste en effet un défi en Afrique subsaharienne. Lors du 3e symposium mondial  sur la recherche en systèmes de santé du Cap (octobre 2014), un appel a été formulé aux décideurs gouvernementaux pour renforcer le pouvoir et les capacités des COSA en Afrique subsaharienne. Des recommandations similaires étaient ressorties de la conférence sur le district sanitaire organisée à Dakar par la CdP PSS, notamment des recommandations sur l’autonomisation des communautés, sur la qualité des soins et sur l’équité.

 Les thèmes de discussions

Dans ce cadre,, les chercheurs  membres de la CdP PSS sont invités à soumettre leurs articles de blog autour des cinq thématiques suivantes :

  • Thème 1: Le rôle d’interface des COSA au Bénin, en RDC et en Guinée.

Le billet pourra montrer dans quelle mesure les COSA jouent le rôle d’interface (en plus de leur rôle dans la gestion et la sensibilisation). D’autres exemples pays pourront confirmer ou infirmer les résultats de recherche dans les trois pays.

  • Thème 2: Bénin – la gestion des plaintes par le COSA : pratique actuelle.

Le billet pourra examiner les différences entre enquête de satisfaction et gestion des plaintes, le rôle de ces outils dans la prise de décision, et si cette structure est la mieux adaptée pour gérer les plaintes des usagers ou de la population en général.

  • Thème 3: RDC – le COSA et les relais communautaires : quelles défis et opportunités pour une meilleure complémentarité dans le rôle d’interface ?

D’autres exemples pays pourront être abordés sur cette question.

  • Thème 4 : Guinée – COSA et activités de prévention.

Les débats s’orienteront sur l’effectivité et la légitimité des COSA dans la lutte contre l’épidémie Ebola.

  • Thème 5. Le future des COSA comme interface parmi beaucoup d’autres : qui doit jouer, et comment, le rôle d’interface ?

Des réponses à ces questions pourront être fournies en considérant les contextes du Financement Basé sur les Résultats (FBR) et de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU).

 Quelques définitions

COSA : la dénomination pour les comités de gestion (COGE) au niveau des centres de santé varie d’un pays à un autre, en fonction de la structure du système sanitaire. En Guinée et en RDC par exemple, le comité de gestion s’appelle respectivement « comiteé de santé et d’hygiène » (CSH) et « comité de développement sanitaire » (CODESA). Nous avons décidé d’utiliser le terme COSA, qui signifie « structures de co-gestion au sein des centres de santé ».

Interface :  l’interface est définie comme étant l’intermédiation entre la population (usagers et citoyens) et les prestataires ou décideurs dans le domaine de la santé. L’intermédiation concerne la facilitation du cycle de feedback entre ces acteurs en deux directions : de la population vers les prestataires et des prestataires vers la population. Le processus de feedback concerne l’information, le dialogue, la négociation et de la redevabilité.

 Les études de référence

Plusieurs études serviront de base à vos réflexions et à vos billets :

  • L’effectivité des COSA en tant qu’interface (COSA-i), recherche financée par le Fonds français Muskoka et menée en 2014 au Bénin, en RDC et en Guinée par KIT et ses partenaires [Disponible prochainement.
  • Report of the meeting on The Role of Health Committees in Equitable, People-centred Health Systems in the Southern and East African Region, Cape Town, South Africa, 27-28 September 2014 [PDF – 32 pages – 881 Ko.
  • Bamako Initiative: some concluding thoughts, Jean-Benoît Falisse, Health Financing in Africa Blog, 11/02/2014 [lire].
  • Renouveler la stratégie du district sanitaire pour faire avancer la Couverture Sanitaire Universelle en Afrique, Rapport de la Conférence Régionale « Les districts sanitaires en Afrique : Progrès et perspectives 25 ans après la déclaration d’Harare », 21 – 23 Octobre 2013, Dakar, Sénégal [PDF – 32 pages – 1.52 Mo.].
  • 25th Bamako Initiative Anniversary Series: from Community Participation to Community Accountability (Interview with Sassy Molyneux), Jean-Benoît Falisse, Health Financing in Africa Blog, 17/01/2013 [Lire].
  • A systematic review of the literature for evidence on health facility committees in low-and middle-income countries, DC McCoy, JA Hall, M Ridge, Health Policy & Planning, 2012 [Lire].
  • Community accountability at peripheral health facilities: a review of the empirical literature and development of a conceptual framework, Molyneux S, Atela M, Angwenyi V, Goodman C, Health Policy Plan. 2012 Oct;27(7):541-54. [Lire].

La participation de la CdP PSS et de ses membres dans la réflexion sur la thématique des COSA comme interface entre population et prestataires de services permettra de diffuser et de partager les résultats clés de l’étude commissionnée par Unicef Afrique de l’Ouest (UNICEF-AO) et menée par KIT au Bénin, en RDC et en Guinée. Elle l’enrichira d’autres expériences pays sur le rôle actuel des COSA. La participation de tous les membres de la CdP PSS permettra également de débattre sur l’avenir des COSA comme interface en rapport avec les recommandations de la conférence de Dakar. De plus, elle permettra d’identifier des stratégies et des approches pour renforcer le rôle des COSA comme interface, tout spécialement dans les contextes du FBR et de la CSU.

* Un auteur par thème. Le billet de blog est envoyé à l’équipe KIT. Le billet sera publié sur le site web de la CdP PSS (http://www.health4africa.net/). Après publication, l’auteur suivra les discussions,  animera, et répondra aux questions des lecteurs.