Par Bruno Meessen & Belma Malanda

Dans moins de deux mois, se tiendra à Dakar une rencontre inédite entre médecins-chefs de district, directeurs nationaux, chercheurs, assistants techniques, entrepreneurs sociaux et innovateurs pour repenser les systèmes locaux de santé en Afrique de l’Ouest et du Centre. Un très beau programme en perspective.
Vingt-cinq ans après la “Déclaration de Harare sur le renforcement des systèmes de santé de district basés sur les Soins de Santé Primaires” (1987), il s’avère opportun de mener une réflexion sur le rôle du district sanitaire (également connu aujourd’hui comme «système local de santé» ou « zone de santé ») ; sur la façon dont il a été conçu et mis en œuvre ainsi que sur les mises à jour nécessaires dans un continent africain en pleine mutation.
L’expérience de plusieurs pays a montré que le système de santé de district représentait une plate-forme adéquate pour mettre en œuvre la stratégie des soins de santé primaires. Il sera un élément-clé dans la mise en place  de la Couverture Sanitaire Universelle, d’une part en permettant une couverture équitable et efficace des populations en interventions essentielles, mais aussi en facilitant une plus grande réactivité aux besoins et demandes des populations locales.

C’est pour faire ce bilan et, surtout, se projeter dans l’avenir avec les acteurs de terrain des pays africains et leurs partenaires, que la Communauté de Pratique sur la Prestation des Services de Santé, en collaboration avec plusieurs agences HHA (Unicef WCARO, OOAS, OMS, etc) et BeCause Health et avec le soutien financier du Fonds Muskoka de la France, organise une Conférence régionale sur les 25 ans de la Déclaration de Harare du 21 au 23 Octobre 2013 à Dakar (et non à Saly, comme initialement prévu).

À moins de deux mois de l’événement, le comité organisateur est en voie de finaliser le programme (vous pouvez accéder au programme provisoire en cliquant ici ou ici (pdf).  Nous pouvons vous annoncer trois journées de réflexion intense sur les systèmes locaux de santé.
Parmi les nombreux thèmes couverts, nous pouvons citer : les conséquences de l’urbanisation de l’Afrique sur l’organisation des systèmes locaux de santé, le défi de l’intégration du secteur privé lucratif, les expériences en matière de médicalisation de la première ligne, une vision renouvelée de l’action communautaire, le rôle que peuvent jouer le financement basé sur la performance et la contractualisation dans la gouvernance des systèmes locaux de santé, les défis de la multisectorialité…

La conférence reposera, en grande partie, sur les propositions d’intervention qui nous ont été soumises par des experts africains, notamment ceux des communautés de pratique de Harmonization for Health in Africa. La sélection a été difficile tant la qualité était au rendez-vous. Au final, nous aurons un programme parcourant de nombreux pays d’Afrique, de l’Ouest et du Centre bien sûr, mais aussi d’Afrique de l’Est. Cet enrichissant parcours d’expériences nous le devons à des chercheurs, à des projets appuyant des districts de santé, mais aussi à plusieurs médecins-chefs de district qui ont des expériences innovantes à partager.

A Dakar, nous aurons aussi le plaisir d’accueillir plusieurs intervenants internationaux qui nous montreront notamment que la coordination locale des prestataires des services de santé est un défi universel. Les délégations-pays seront, elles, invitées à développer une vision renouvelée de leurs systèmes locaux de santé.

Nous nous attendons donc à des échanges intenses, construits sur des expériences diverses mais aussi un renouvellement conceptuel (en 25 ans, il  y a eu des développements également à ce niveau !).

Bien sûr, nous vous tiendrons au courant de tous ces développements sur ce blog et sur le groupe de discussion en ligne de la communauté de pratique. Ceci est un projet au long cours, qui ne s’arrêtera pas le 23 octobre au soir. On compte sur vos réflexions et contributions, même si vous ne pourrez vous joindre à nous à Dakar.

 

3 Responses to Conférence Régionale « Le District Sanitaire en Afrique : Bilan et Perspectives 25 ans après la Déclaration de Harare » – Dakar, du 21 au 23 Octobre 2013

  1. nous vous encourageons dans cette grandiose initiative dans le but de revoir la déclaration de Harare enfin d’analyser le système de santé dans certains pays d’Afrique.
    Pour nous, c’est un système qui est resté clos et n’évoluant pas avec le temps; intérêt de porter des réflexions sur.

  2. Charles Mushagalusa says:

    Il était grand temps pour que pareilles réflexions sur le bilan et les perspectives du système local de santé soient émises vu l’évolution socio politique, économique et épidémiologique observée sur le continent Africain ces 25 dernières années. Les thèmes contenus dans le programme provisoire nous paraissent bien ciblés pour conduire les discussions , partager des expériences innovatrices dans différents pays mais aussi de relever les nouveaux défis auxquels le district sanitaire fait face. Je souhaite voir parmi les intervenants certains “hommes politiques Africains” étant donné l’influence des enjeux politiques sur la mise en oeuvre du système de santé! Bravo à l’équipe du comité organisateur pour ce travail qui jettera une base sur la reforme des systèmes de santé en Afrique à l’heure où nous aspirons vers une couverture universelle des soins de santé.

  3. Samuel OHOUO BROU says:

    Félicitations au Comité d’organisation pour le travail accompli.les thèmes des sessions proposés sont tous aussi pertinents les uns que les autres, mais ce qui m’impressionne particulièrement, c’est qu’il y a comme un lien logique dans leur agencement.
    Petit bémol: aucun abstract en provenance de la Côte d’Ivoire (malgré les liens envoyés à nos responsables).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please fill in the below *