Introduction

La supervision représente une excellente occasion d’assurer une formation complémentaire, d’améliorer les résultats et de résoudre d’autres problèmes systémiques qui contribuent à la mauvaise qualité des soins dans un district sanitaire (zone de santé).

Bien que la supervision puisse être un processus interactif, les visites de supervision traditionnelle mettent plutôt l’accent sur l’inspection et la découverte de fautes que sur la résolution de problèmes pour améliorer les résultats. Les agents de santé reçoivent souvent peu de conseils ou d’orientation quant à la façon d’améliorer leurs résultats. Ils sont souvent laissés sans encadrement, avec une définition d’objectifs insuffisante, voire inexistante, grâce à laquelle ils auraient pu évaluer leurs résultats jusqu’à la prochaine visite de supervision. La motivation est difficile à maintenir dans un tel climat.

Les superviseurs n’ont pas souvent les compétences techniques, managériales et de supervision nécessaires pour évaluer efficacement les formations sanitaires dans les nombreux secteurs dont ils sont responsables. Outre l’évaluation des prestations, les superviseurs sont également censés effectuer un suivi des services, évaluer la gestion et veiller à la bonne marche des chaînes d’approvisionnement des formations sanitaires – tout cela en peu de temps.

Par conséquent, ils ne sont pas en mesure de fournir les conseils techniques et le feedback adéquats pour améliorer la prestation de service. La supervision formative nécessite du temps de la part du personnel, et occasionne des frais pour les per diem et le déplacement vers des endroits reculés.

Vers la supervision formative

La supervision formative est « un processus qui encourage la qualité à tous les niveaux dusystème de santé en renforçant les relations au sein dudit système, en mettant l’accent surl’identification et la résolution des problèmes et en contribuant à l’optimisation de l’allocation des ressources – promotion de critères élevés, travail en équipe et meilleure communication dans les deux sens » (Marquez et Kean 2002).

Une des pierres angulaires de la supervision formative consiste à travailler avec le personnel desanté pour fixer les objectifs, suivre les résultats, identifier et corriger les problèmes et améliorerde manière proactive la qualité des services.

Ensemble le superviseur et les agents de santéidentifient les insuffisances sur le champ et s’y attaquent, évitant de ce fait que de mauvaisespratiques deviennent des habitudes. Les visites de supervision représentent également uneoccasion pour encourager les bonnes pratiques et aider les agents de santé à maintenir un niveaude prestation satisfaisant.

Le passage de systèmes de supervision traditionnelle et hiérarchique à des supervisions pluspositives nécessite un esprit novateur, une adhésion au niveau national et suffisamment de tempspour changer les comportements, les perceptions et les pratiques.

La Tanzanie fait des avancées

Suite à la réforme du secteur de la santé en 1999, le Ministère de la Santé de la Tanzanie adéveloppé un ensemble de mesures pour définir les prestations de services de santé essentiels.Reconnaissant l’importance de la supervision formative, le MS a élaboré un plan pour envoyerune équipe de superviseurs dans des structures de santé des districts pour évaluer la façon dontles services sont assurés, faire part de leurs observations et dispenser une formation sur place. Lefinancement de la supervision vient du MS grâce à des subventions de divers bailleurs de fondspour appuyer la prestation des services de santé essentiels.Tous les membres de l’équipe de gestion de la santé du district et certains membres co-optés ontété formés aux objectifs visés par la réforme du secteur de la santé à savoir : promouvoir despartenariats au sein du district, gérer les ressources de la santé, planifier et fournir des services desanté au niveau du district. La formation sur la supervision a été incluse dans le module degestion.

Depuis l’adoption de ce système, les agents de santé ont constaté une amélioration significativede la supervision. Les visites de supervision sont plus fréquentes, les problèmes sont résolus etdes formations pratiques sur le terrain sont organisées. Les visites de supervision représententpour les agents de santé, l’occasion de résoudre des problèmes et d’apprendre des techniquessupplémentaires.

Les agents de santé n’ont plus peur de relever les défis qui se présentent à eux,et peuvent travailler avec l’équipe de district pour y faire face.

Conclusion

La supervision formative encourage une approche collaborative pour renforcer les prestationsdes agents de santé et la qualité des services. Elle représente un outil efficace d’amélioration des résultats. Les lignes directrices et outils doivent être adaptés au contexte de chaque pays/région.

La supervision formative est aussi un processus qui favorise la gestion durable et efficiente des ressources en encourageant une communication dans les deux sens, ainsi que la planification et le suivi des résultats.

Tiré de : Programme pour la vaccination des enfants. Lignes directrices pour la mise en oeuvre d’une supervision formative : un guide point par point accompagné d’outils d’aide à la vaccination. PATH (2003).

2 Responses to La supervision formative

  1. NSANGOU Charles says:

    Désire lire vos articles

  2. GUENENIN OUATTARA TAHIROU says:

    Recevoir les informations

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please fill in the below *