Titre original : Why caretakers bypass Primary Health Care facilities for child care – a case from rural Tanzania

Catherine Kahabuka, Gunnar Kvåle, Karen M Moland and Sven G Hinderaker

BMC Health Services Research Nov 2011

Résumé et commenté par : Dr Albert Tshiula Lubanga

Catherine Kahabuka et al. traitent la question de l’accès et de l’utilisation des services de santé de base dans les pays en voie de développement. Dans l’organisation du système de soins de santé primaire, le centre de santé est considéré comme la première porte d’entrée des malades dans l’accès aux soins. La question que se sont posé les auteurs était de savoir pourquoi, les gens ou les familles préfèrent aller dans un hôpital que dans un centre de santé, et cela en dépit des distances et du coût financier.

En Tanzanie, où, ces dernières années, malgré l’augmentation du nombre de centres de santé—dans le but d’améliorer l’accès aux soins de la population—on constate que les gens préfèrent recourir aux échelons supérieurs pour les premiers soins. En cause : la mauvaise qualité de service au niveau des centres de santé (manque de médicaments, manque de moyens techniques pour poser le diagnostique).

Les auteurs suggèrent de travailler au renforcement et à l’amélioration de la qualité des services de soins de santé de base plutôt qu’à l’augmentation du nombre de structures de prise en charge sans qualité, surtout dans une situation de ressources limitées. L’amélioration de la qualité de la prise en charge dans les structures de base va améliorer l’équité dans l’accès aux soins de santé pour les plus pauvres, en ayant un service de qualité le plus proche.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please fill in the below *